( 5 mai, 2021 )

Le rideau est tombé

Le rideau est tombé sur cette année sans gloire

Qui a vu tant de haine bourgeonner et fleurir.

Mais qu’en restera t-il dans les livres d’Histoire,

Qu’allons-nous oublier, qu’allons-nous retenir ?

 

Sera-t-elle cette année où tout a basculé

Vers un monde sans av’nir sur une terre en lambeaux ?

Sera-t-elle cette minute de notre éternité

Dont on dira qu’elle fut le berceau du chaos ?

 

Le rideau est tombé sur une année perdue,

Perdue pour notre terre et notre humanité,

Une année sans partage, sans conscience bienvenue,

Une année de colère et d’occasions manquées !

 

Sera-t-elle cette année d’éternelles rancœurs,

D’inutiles regrets, de vaines frustrations ?

Sera-t-elle cette seconde où on ferme nos cœurs,

Par lâch’té ou par peur de nouvelles émotions ?

 

Le rideau est tombé sur des rêves trop grands,

Sur une main tendue qu’on n’a pas voulu prendre,

Sur quelques illusions, une espérance qui ment,

Le rideau est tombé sur les cœurs trop tendres !

 

Sera-t-elle de celles qu’on voudra effacer,

Dont on oubliera tout jusqu’au moindre bonheur ?

Sera-t-elle de l’Histoire le chapitre raté

Dont on saute les pages, déçus, plein de rancœur ?

 

Le rideau est tombé, mais on n’oubliera pas

Ceux qui nous ont quitté sans trompette ni tambour,

Ceux qui ont soutenu le monde à bout de bras,

Et pour notre survie lutté jour après jour !

 

Seront-ils des héros un jour récompensés

Ou comme d’autres avant eux, oubliés dès demain ?

Saurons-nous leur offrir plus qu’une vague pensée

Quand la vie s’ouvrira sur un plus doux chemin ?

 

Le rideau est tombé sur des siècles d’erreurs

Et de courses en avant à piétiner l’av’nir.

Pour avoir toujours plus, pour un monde dit meilleur,

Des enfants de demain on a volé les rires !

 

Seront-ils contraints à une vie sans charme,

Sans baisers, sans caresses, le sourire masqué,

L’âme dans le regard, le regard pour seule arme,

Prisonniers à jamais d’un monde aseptisé…

 

Mais le rideau peut-être se lèvera un jour

Sur une humanité aux valeurs retrouvées,

Pour éviter au monde un voyage sans retour,

Pour une aube plus claire sur une terre apaisée !

 

Et s’il n’est pas trop tard et qu’on n’est pas trop cons,

Le rideau tombera sur le monde d’avant,

Et s’il n’est pas trop tard et qu’on n’est pas trop cons,

Notre monde demain sera toujours vivant !

 

Herrlisheim – 04 mai 2021

Pas de commentaires à “ Le rideau est tombé ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|