( 10 mai, 2019 )

Où est passé le Chef de Gare ?

Dans le hall, sur les quais, au détour d’un couloir,

Vous le cherchez en vain, où a-t-il disparu

Ce pilier de nos gares, cette figure notoire

Qui régnait sur les lieux comme sur sa tribu ?

 

De la cave au grenier, aucune hésitation,

Il savait tout sur tout, connaissait chaque recoin,

Pas une panne, un défaut, pas une imperfection

Dont il n’ait connaissance, dont il ne prenne soin !

 

Station sans prétention ou grand vaisseau de pierre,

De chaque gare du pays, il fût le capitaine,

Et à mener sa barque, il n’était pas peu fier

Quand il la dirigeait loin d’une tempête soudaine…

 

Il ne la quittait guère, il vivait à l’étage,

Gardait un œil sur tous et l’oreille aux aguets,

Prêt à intervenir au plus petit nuage

Qui viendrait perturber l’impeccable ballet !

 

Il avait débuté sur les voies de triage

Et fait ses premières armes dans une minuscule gare,

Tour à tour au guichet et au poste d’aiguillages,

Manœuvre, homme de ménage, levé tôt, couché tard…

 

Et d’hiver en automne, des années d’expérience,

Des années de patience, des années à apprendre

Pour un jour, finalement, ultime récompense,

Enfin prendre les rênes, enfin cesser d’attendre !

 

Mais où est-il passé ce fameux Chef de Gare

Qui tenait son royaume d’une main assurée ?

Vous le cherchez souvent et vous trouvez bizarre

Qu’aujourd’hui, même son nom ait été effacé !

 

Autres temps, autres mœurs, autre organisation !

Adieu le chef d’orchestre qui nous donnait le la,

Dommage collatéral d’la mondialisation,

Il vous manquera peut-être, il nous manque déjà !

 

Alors on triche un peu, au gré des circonstances,

Quand vous le réclamez, désirez lui parler,

Pour ne pas expliquer, user votre patience,

On endosse un instant le titre abandonné…

 

Mais bientôt, il sera une image d’Epinal,

Reléguée, oubliée au fond de nos mémoires,

Qu’on retrouvera peut-être sur une photo banale

Pour illustrer une page de nos livres d’Histoire…

 

Herrlisheim – 10 Mai 2019

Pas de commentaires à “ Où est passé le Chef de Gare ? ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|