( 24 septembre, 2018 )

J’ai parfois dans la tête,

J’ai dans la tête certains soirs un peu de nostalgie,

Pour mes rêves d’enfant, pour une photo jaunie,

J’ai pour de vieux souv’nirs, un peu d’mélancolie,

Pour mes amours perdues une tristesse infinie…

 

D’un vieux rêve envolé, je compose un quatrain,

D’une ambition perdue, j’imagine un refrain,

Mes pensées vagabondent vers d’autres lendemains,

Et parent l’avenir de soie et de satin…

 

J’ai dans la tête certains soirs trop d’imagination

Pour des rêves trop grands, de nouvelles émotions,

Mon âme s’affranchit de ses hésitations,

S’échappe de sa cage et retrouve ses passions !

 

D’un mot ou d’un regard, je fais une aventure,

D’un sourire, d’un silence, je repeins le futur,

Demain sera plus beau, je le sais, j’en suis sûre,

Mais plus loin va l’envol, plus la chute sera dure…

 

D’un échange de regards à mes nuits sans sommeil,

J’ai parfois dans le corps un désir qui s’éveille,

D’un sourire innocent jusqu’à l’aube qui m’éveille,

Mes rêves feraient rougir, certains soirs, mille soleils…

 

J’ai dans le cœur certains soirs, comme des envies d’ailleurs,

De suivre l’arc-en-ciel et toutes ses couleurs,

Sur les ailes du vent, enfin sécher mes pleurs,

Et découvrir des îles de jardins et de fleurs…

 

 

D’une balade je fais un voyage au long cours,

D’un chemin de traverse, un aller sans retour,

Dans une ruelle pavée où s’égarent mes détours,

Je réécris l’histoire de mon plus bel amour…

 

J’ai parfois dans la tête des mélodies qui dansent,

Des étoiles qui murmurent à l’aulne de mes silences,

Et aux mots qui s’enlacent et marquent la cadence,

J’offre une plume noire et mon cœur qui balance…

 

Herrlisheim – 22 septembre 2018

Pas de commentaires à “ J’ai parfois dans la tête, ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|