( 12 août, 2018 )

Le panneau départs

Mais que devient une gare sans son panneau départs,

Qui d’une seconde à l’autre ravit puis désespère,

Selon qu’il affiche l’heure ou un temps de retard,

Qui brise notre patience ou provoque nos colères…

 

Peu importe la ville de France ou de Navarre,

Peu importe la taille, l’âge, la beauté des murs,

Il attire toujours le tout premier regard

De qui passe la porte du temple d’aventure…

 

Des allers, des retours, il marque le tempo,

Agace le pressé, rassure le flâneur,

Mais jamais l’un et l’autre ne lui tourne le dos,

Par crainte qu’en une seconde, il ne leur vole une heure…

 

Voyez chaque matin, tout à leur impatience,

Les voyageurs du jour, groupés, le nez en l’air

Qui attendent fébriles, dans un curieux silence

Que s’affiche la voie du convoi qu’ils espèrent…

 

Entendez ces soupirs quand enfin sonne l’heure,

Ces murmures agacés quand s’affiche un retard,

Le désordre joyeux de tous les voyageurs

Qui s’élancent d’un seul pas à l’annonce du départ…

 

Ecoutez résonner, quand ils existent encore,

Les tableaux à palettes, mécaniques du passé,

Qui, comme par magie, dans un clac-clac sonore,

D’un mot en font un autre dans un ballet rôdé !

 

Ils habillaient un mur, on les voyait de loin,

Aucune méprise possible, pas besoin de chercher,

Ils s’offraient aux regards du voyageur chafouin,

Répondaient aux questions du passant égaré…

 

J’ai, vous l’avez compris, une nostalgie tenace

Pour cet antique symbole, repère intemporel,

Et le regret chagrin, quand disparait sa trace,

Chassé de son domaine par des écrans virtuels…

 

Ils se ressemblent tous, ces nouveaux messagers,

Afficheurs bleus et verts, accrochés au hasard,

Qu’un rayon de soleil d’un coup va aveugler,

Mais sans âme surtout à offrir à la gare…

 

Qui peut encor’ rêver sous le panneau départs,

En voyant défiler mille possibilités ?

Qui peut s’imaginer voyageur du hasard

Dans toutes ces gares clonées, lissées, aseptisées…

 

Herrlisheim – 08 Août 2018

Pas de commentaires à “ Le panneau départs ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|