( 23 février, 2017 )

Une date et puis une autre…

Une date et puis une autre, tu distilles tes effets,

Attises nos espérances, réveilles nos impatiences,

T’arrêteras-tu chez nous ? On en rêve tu sais,

Prêtes à tous les voyages, du nord jusqu’en Provence…

 

Une date, c’est un hôtel, une route ou un train,

C’est un vagabondage au cœur de nos étés,

Une parenthèse joyeuse qui brise nos quotidiens,

Le plaisir d’être ensemble et de tout partager !

 

Dans ma tête, ça gazouille, ça chantonne, ça fleurit,

Les souvenirs virevoltent, bousculent ma mémoire,

Et mon cœur s’éveille de sa trop longue nuit,

Comme au printemps le fleuve libère ses eaux miroirs…

 

On attend tout l’hiver tes joyeux rendez-vous,

Presque certaines au fond, que tu n’résist’ras pas,

Complices de tes audaces, de tous nos entre-nous,

On partage le même rêve, on t’attend, on s’ra là…

 

Il nous suffit d’un signe, d’un mot, d’une rumeur,

Et nos esprits déjà, repartent sur les routes,

Nos ciels, tout doucement, reprennent des couleurs,

De souv’nirs en av’nir, on efface nos doutes…

 

On hésite bien un peu, on freine nos élans,

Il faut aller si loin pour te suivre quelquefois,

Il faut partir encore, et glisser sous le vent

Pour briser nos amarres et voguer avec toi !

 

L’attente est souvent longue comme un jour sans soleil,

Il faut dompter le temps qui étire ses heures,

Retrouver le chemin de nos nuits sans sommeil,

Pour savourer d’avance les plaisirs du cœur…

 

Danser sous les étoiles ou chanter sous la pluie,

Sous un soleil de plomb ou les pieds dans les flaques,

Repartir sur les routes, c’est notre grain de folie,

C’est libérer en nous une étincelle fantasque…

 

Une date c’est un sourire au cœur de nos violences,

C’est une pause, un répit, une île aux rives blondes,

Une fontaine de jouvence, bouffée d’adolescence,

C’est une bulle hors du temps, loin du monde qui gronde…

 

Alors je laisse là l’hiver et ses frimas,

J’écoute mes envies, je cède, je lâche prise,

Une date et puis une autre, je laisse là mes tracas,

Un rêve et puis un autre, j’oublie mes aubes grises…

 

Herrlisheim – 23 février 2017

Pas de commentaires à “ Une date et puis une autre… ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|