( 29 août, 2016 )

La trace des sentiments,

Lorsque le temps sur moi aura laissé sa trace,

Brouillant mes souvenirs, glaçant mes émotions,

Restera-t-il encore dans mon cœur une place,

Pour un sourire d’enfant, un rêve, une passion ?

 

Dans quelle rivière tarie, quel océan salé,

Les larmes de ma vie auront-elles disparu ?

Dans quel sombre néant, quel infini glacé,

Mes fêtes et mes bonheurs se seront-ils perdus ?

 

Restera-t-il alors, au creux de ma mémoire

La chaleur du plaisir, la douceur de l’amour ?

Et trouverais-je encore au fond de mon miroir,

L’éclat de mes colères, mes révoltes de toujours ?

 

Quand le temps dans sa course aura tout emporté

De mes éclats de rire, de mes profonds chagrins,

Trouv’rais-je de quoi sourire dans l’écho du passé ?

Trouv’rais-je encore la trace de tous mes chemins ?

 

Une breloque, une chanson, une photo fanée

Réveilleront-elles en moi la force d’une émotion ?

Un rêve qui se glisse dans une nuit étoilée

Fera-t-il battre mon cœur d’une ancienne passion ?

 

Et quand de mon passé, surgira un visage,

Saurais-je lui redonner une place dans mes souv’nirs ?

Un regard, une voix, le flou d’un paysage,

Rallumeront-ils la flamme de mes lointains désirs ?

 

Restera-t-il encore un peu de cette vie,

Quand mes pas seront lents, mes sourires en retard ?

Quand au fil des années, j’aurai perdu l’envie,

Pour laisser une trace, ne sera-t-il pas trop tard ?

 

Quand longs s’ront mes hivers, bien trop courts mes printemps,

De mes amours passées, entendrais-je le murmure ?

Retrouverais-je dans mon cœur, la trace des sentiments

Qui ont construit ma vie, abattu tous mes murs ?

 

……

 

Comme la poussière d’étoile rappelle un astre éteint,

Tous ces mots que je trace, réveilleront-ils mon cœur ?

Mes émotions blotties, au creux de mes quatrains,

Rallumeront-elles, intacts, tous mes petits bonheurs ?

 

Chanteront-ils la complainte de mes rêves brisés ?

Me diront-ils la force, de mes amours d’antan ?

Tous ces mots jetés là, tous ceux jamais osés,

Sauront-ils me conter, de ma vie les tourments ?

 

Et que restera-t-il demain dans vos mémoires,

Quand, au cœur des étoiles j’aurai trouvé ma place ?

Garderez-vous au cœur, un peu de mon histoire,

Lorsque le temps qui court aura brouillé sa trace ?

 

Lorsque viendra le temps de mon dernier voyage,

Et que s’envoleront les secrets de mon cœur,

Peut-être trouverez-vous, réfugiés dans mes pages,

L’éclat de mes tempêtes, mes sourires et mes pleurs ?

 

Peut-être même un soir, au détour d’une page,

Vos cœurs entendront-ils la musique de mon âme ?

Peut-être, en abordant, une nuit mes rivages,

Y trouverez-vous des mots qui sècheront vos larmes ?

 

Car si ces mots sont miens, et miennes ces émotions,

Ils sont devenus vôtres, en touchant votre cœur !

Nés de toutes mes guerres, mes amours, mes passions,

Qu’ils soient aussi vos rêves et vos envies d’ailleurs…

 

Et si mes mots un jour, rencontrent vos orages,

J’aimerais qu’ils soient l’étoile vers un ciel plus calme,

Le phare qui vous guidera vers de plus doux rivages,

Un baume qui apaisera les blessures de votre âme…

 

 

Herrlisheim – 29 août

1 Commentaire à “ La trace des sentiments, ” »

  1. Patricia dit :

    Quel joli texte ,ces mots posés ça et là ..une écriture douce et agréable à lire.#Bravo!

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|