( 12 juin, 2016 )

Et si on pensait à dire…merci,

Quand un rayon de soleil, enfin s’pose sur ma vie,

Quand un éclat de chance soudain éclaire l’avenir,

Je lève le regard vers l’azur infini,

Silencieuse prière nichée dans un sourire !

 

Quand on pose sur moi un regard bienveillant,

Quand d’un geste, d’un mot, on apaise mes angoisses,

Le cœur plus léger, libre et reconnaissant,

D’un sourire, d’une fleur, je pense à rendre grâce !

 

C’est ma main que je pose, juste là, sur mon cœur,

Quand nos regards se croisent au milieu de la foule,

C’est l’eau qui noie mes yeux, en trouble la couleur

Quand on m’reprend la barre, qu’on me guide dans la houle…

 

C’est un mot, c’est un geste qu’on apprend dès l’enfance

Mais qu’on oublie souvent dans la course du temps,

Cinq lettres pour exprimer notre reconnaissance,

Qu’on dit sans y penser, mais qui disent tant, pourtant !

 

Mais dans cette vie qui court, dans ce monde pressé,

Bien rares sommes-nous encore à nous en souvenir,

Lorsque tout semble dû, qu’on ne sait qu’exiger,

Qui prend encore la peine, d’un merci, d’un sourire…

 

C’est pourtant si facile, et ça ne coûte rien

D’remercier l’inconnu qui nous cède sa place

Ou d’remercier le ciel, la vie, son ange gardien,

Pour un rêve qui prend vie, une larme qu’on efface…

 

Trois petits mots choisis pour un service rendu,

Pour un peu de soutien, un beau bouquet de fleurs…

Un élan de tendresse quand tout paraît perdu

Et que tu mets ta foi au service de mes pleurs…

 

Il n’est pas de partage qui n’mérite un sourire,

Et pas de main tendue sans émotion sincère,

Pas de peine consolée sans petit mot pour dire

Tout le bien que ça fait à une âme solitaire…

 

Quand quelqu’un prend la peine de sécher une larme,

Partageons le plaisir quand revient le bonheur,

Quand une épaule amie offre un port à nos drames,

Offrons-lui un regard, un peu de notre cœur,

 

Qu’on nous aide à lutter, à abattre des murs,

Qu’on nous offre un soutien, d’un mot, d’une présence,

Ou qu’on nous encourage douc’ment, dans un murmure,

Exprimons sincèrement notre reconnaissance !

 

Pour chaque fleur semée le long de nos chemins,

Pour chaque sourire offert, chaque nuage écarté,

Pensons à dire merci, d’un mot, d’un petit rien,

D’un sourire rendu pour une peine partagée…

 

Pour chaque main dans la mienne au cœur de mes orages,

Pour chaque voix qui apaise mes doutes et mes chagrins,

Pour chaque porte ouverte au cours de mes voyages,

Je dédie en tendresse, une fleur de mon jardin…

 

 

Herrlisheim – 12 juin 2016

Pas de commentaires à “ Et si on pensait à dire…merci, ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|