( 17 juin, 2015 )

Vieillir

Lorsque la vie sur moi aura signé sa toile,

Que le passage du temps sur mon corps sera peint,

Que mes yeux fatigués n’trouveront plus les étoiles

Et que les chants d’oiseaux me paraîtront lointains,

Serais je encore capable de faire face au miroir ?

Quand le poids des années courbera ma silhouette

Et qu’un simple escalier affolera mon cœur,

Quand mon souffle regrettera toutes mes cigarettes

Et qu’à tout petits pas j’apprendrai la lenteur,

Serais je encore capable de rire et m’émouvoir ?

Quand mes mains déformées ne sauront plus écrire,

Que mes cheveux blanchis ne voleront plus au vent,

Quand mes vieux souvenirs seront mon seul avenir,

Ou qu’auront disparu tous mes amis d’antan,

Serais je encore capable de rêver et d’y croire ?

Si je devais ce soir faire un vœu pour demain,

Je voudrais que les rides tout autour de mes yeux

Soient celles du sourire dans un visage serein !

Je souhaiterais que mon cœur apaisé et joyeux

Me permette d’offrir réconfort et espoir

A ceux pour qui vieillir est une malédiction !

Et j’aim’rais qu’on puisse lire dans mon sourire en coin

L’histoire d’une vie remplie de milliers d’émotions.

 

 

 

Herrlisheim 03/01/2015

Pas de commentaires à “ Vieillir ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|