( 17 juin, 2015 )

Terrasses

J’ai gardé au cœur depuis l’adolescence

Le goût des pauses café et des clopes en terrasse !

Que ce soit chaque été au cours de mes vacances

Ou bien chaque dimanche, dans mes errances fugaces.

Après avoir flâné au milieu des vieilles pierres

De quelque vieux hameau aux maisons d’un autre âge,

Ou avoir musardé sur les rives d’une rivière,

J’aime poser mes souvenirs au café du village !

Je m’assieds, solitaire, je commande un grand crème

Et regarde, un à un, chacun de mes clichés

Cherchant la perle rare, celle des photos que j’aime.

J’écris des cartes postales, j’écoute les habitués

En regardant jouer les enfants et les chiens

Et les moineaux mutins picorer du vieux pain !

Et puis, sans crier gare, soudain, je me souviens,

Du dernier rendez-vous, de ce dernier matin,

Quand j’ai lu dans le bleu de ton regard fuyant

Qu’aux terrasses des cafés, je s’rais seule désormais…

Alors, si par hasard, tout en vous baladant,

Vous croisez une fille assise seule, à jamais,

Ce sera sans doute moi qui espère et attend !!

 

 

Herrlisheim – 30/12/2014

 

Pas de commentaires à “ Terrasses ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

   »
|